FAQ

Que fait le pédopsychiatre ?
Le ou la pédopsychiatre est un médecin spécialisé en pédopsychiatrie, qui est la branche de la psychiatrie consacrée aux enfants, de la naissance (et même avant : la pédopsychiatrie périnatale prend en compte le déroulement de la grossesse dans ses dimensions physiologique, psychologique, interpersonnelle) jusqu’à l’entrée dans la vie adulte. Elle recouvre l’étude, le diagnostic, le traitement et la prévention des troubles psychiques des enfants.

La pédopsychiatrie est une discipline de frontières, qui entretient des liens étroits avec les autres spécialités médicales, la psychologie du développement, la biologie, la sociologie, et les sciences de l’éducation.

Les motifs de consultation sont très variés : troubles de l’alimentation, du sommeil, angoisses, tristesse, manifestations psychosomatiques, inhibition, agitation, opposition, troubles du comportement, énurésie, encoprésie…

Le ou la pédopsychiatre contribue à l’évaluation diagnostique pluridisciplinaire et à l’élaboration du projet thérapeutique.

C’est l’abord clinique qui constitue la richesse de la pédopsychiatrie. Les entretiens sont basés sur l’observation, l’écoute et le dialogue avec les jeunes patients et leurs familles. Des médiations adaptées à l’âge et au degré de maturité des patients sont également utilisées lors des consultations : dessin, jeux de construction, jeux symboliques, jeux de société…

La fréquence des entretiens avec le ou la pédopsychiatre est déterminée pour chaque situation dans le cadre du projet de soins. Il peut s’agir d’entretiens familiaux ou individuels (associant les parents plus ponctuellement), en fonction des problématiques.

Les prises en charge pédopsychiatriques sont essentiellement psychothérapeutiques et complémentaires aux autres modalités de prise en charge dans l’institution. Des traitements médicamenteux associés peuvent être proposés beaucoup plus rarement, dans des indications spécifiques, toujours en accord avec les parents.

Que fait le pédiatre ?

Le pédiatre est un médecin spécialiste de l’enfant et du nourrisson. Il s’occupe de l’enfant depuis sa naissance jusqu’à ses 18 ans. Dans le cadre de sa position dans un CAMSPS ou CMPP, il est amené à examiner l’enfant en présence de sa famille sur le plan somatique (poids, taille examens du cœur, des poumons, du ventre, des oreilles…, examens de dépistage visuel et auditif) ; il essaie d’avoir un aperçu du développement de l’enfant sur le plan de son langage, de sa psychomotricité ;  il prend connaissance d’éléments en lien  avec la grossesse, la naissance, les antécédents médicaux de l’enfant et de sa famille. Il s’intéresse aussi à l’histoire singulière de chaque enfant et de chaque famille et aux  motifs ayant amené la famille à venir au CAMSPS, dans une posture d’écoute et d’observation lors de la consultation.

Il permet avec l’équipe de faire la synthèse de tous les éléments afin de poser un diagnostic et de proposer un projet de soins dont il est le responsable médical.

Parfois, il propose de faire des examens ou de consulter d’autres médecins spécialistes pour mieux comprendre certaines difficultés de l’enfant.

Que fait le psychiatre ?

Au BAPU, les consultations psychiatriques sont délivrées en tant que soin exclusif ou en association avec d’autres prises en charge (psychothérapie individuelle, sophrologie, groupes thérapeutiques, …). 

Elles visent à apaiser les symptômes lorsqu’ils sont trop envahissants et permettre le travail psychothérapique quand le malaise est très intense. 

Elles permettent de prendre les décisions médicales qui peuvent parfois s’imposer (traitement médicamenteux, hospitalisation, prise de contact avec un autre professionnel de santé). 

La consultation psychiatrique diagnostique permet une évaluation systématique initiale de la situation psychologique de l’étudiant, parallèlement à l’observation du psychologue.

Que fait le médecin ORL phoniatre ?

Au D.A.P. du CAMSPS le médecin ORL phoniatre est responsable du dépistage et du diagnostic auditif pour les enfants de la naissance à 6 ans. Il peut  proposer un  suivi clinique et un accompagnement par l’équipe du DAP.

Au CRAPI : la médecin ORL reçoit les parents et leur enfant porteur de surdité après notification de la MDPH. Il supervise les bilans complémentaires nécessaire, conduit l’élaboration de la prise en charge, et accompagne l’enfant et sa famille dans sa mise en œuvre. 

Le médecin assure un travail de liaison partenarial (médecin, MDPH, hôpital, réseau…)

Distinctions entre le CAMSPS et le CAMSP
Le CAMSPS (spécialisé) de l’APAJH se définit par l’accueil, l’évaluation et l’accompagnement des difficultés et troubles psychologiques dans l’enfance. Le Département d’Audio-Phonologie (DAP) du CAMSPS est spécialisé en audition ; il accueille, évalue, oriente ou prend en charge les enfants de 0 à 6 ans en cas de suspicion et/ou diagnostic de surdité isolée ou principalement.

Cette double spécialisation est bien identifiée par la pédopsychiatrie et le médico-social sur le territoire mais pas par mes médecins en libéral notamment par rapport au CAMSP hospitalier (polyvalent) de Clocheville qui intervient dans les champs de la néonatalogie, de la prématurité, du polyhandicap et des troubles neuro-développementaux (de 0 à 4 ans).

Nous accompagnons des enfants présentant différents types de troubles : troubles psycho-affectifs, troubles neuro-développementaux (TSA, TDAH, Troubles des apprentissages, TLO, …) en complémentarité avec les services hospitaliers. Les troubles rencontrés peuvent être isolés (troubles du sommeil, du comportement alimentaire, du comportement, difficultés de liens parents-enfant), souvent cumulés. Ils sont très fréquemment associés à des troubles du neuro-développement divers qui sont aussi diagnostiqués et accompagnés dans la mesure des moyens de nos services. L’accompagnement est multidisciplinaire afin de répondre au mieux à la globalité de la problématique. Les soins sont destinés aux enfants et leur famille.

Nous avons aussi une fonction de prévention de la maltraitance dans des situations familiales fragilisées en complémentarité avec la PMI du CD37.

Distinctions entre le CMPP et le CMP

Les familles consultent le CMPP pour leur enfant (de 6 à 18 ans) avec une demande souvent impulsée par un tiers (milieu scolaire, milieu médical, spécialistes divers ou simplement entourage).

Les difficultés énoncées par les familles sont entendues au travers d’une approche pluridisciplinaire dans les champs éducatif, social, psychologique, pédiatrique, pédopsychiatrique, orthophonique et psychomoteur.

Cette équipe pluridisciplinaire permet une approche globale de chaque enfant.

De par son histoire et son fonctionnement, le suivi ambulatoire en CMPP est le plus souvent en lien avec des problématiques scolaires.

Le CMPP n’a pas vocation à répondre aux situations d’urgence contrairement aux CMP qui dépendent de l’hôpital et sont sectorisés, c’est pourquoi les CMP sont ouverts toute l’année et que les CMPP, bien qu’ouverts pendant une partie des vacances scolaires, suivent le rythme scolaire et ont des périodes de fermeture.

De plus, certains CMP, disposant d’un CATTP, reçoivent théoriquement un public avec des troubles psychologiques plus importants que les CMPP.